Turkish Airlines pense low cost en France et Mexique

le . Publié dans Actualités

La compagnie aérienne Turkish Airlines envisage de déployer sa filiale low cost AnadoluJet entre la Turquie et la France ainsi que la Grande Bretagne, son arrivée en Allemagne étant quasiment programmée pour l’été 2016.

Et elle pourrait mettre en place une liaison entre Istanbul et Cancun via Mexico, ses seules destinations en Amérique latine restant à ce jour Buenos Aires et Sao Paulo.

Interrogé par le quotidien Handelsblatt le 23 juillet 2015, le CEO de la compagnie nationale turque Temel Kotil a annoncé pour l’été prochain le déploiement d’AnadoluJet à l’international, l’Allemagne étant sans surprise le premier pays visé. Basée à l’aéroport d’Istanbul-Sabiha Gökcen et à Ankara-Esenboga, la filiale spécialisée dans le vol pas cher propose aujourd’hui des liaisons vers 44 destinations intérieures plus la Chypre du Nord, avec une flotte de 30 Boeing 737-700, -800 et -900ER et trois Embraer 190. Mais elle s’était déjà posée par le passé à Francfort, Cologne et Düsseldorf – ainsi qu’à Bruxelles, Amsterdam ou Londres. La Grande Bretagne et la France sont « une possibilité », précise le PDG avant d’ajouter que le prix des billets serait « 30% ou 40% moins cher » que celui de Turkish Airlines. Quatorze aéroports allemands sont disponibles « immédiatement » pour AnadoluJet, puisqu’elle pourra opérer en partage de codes avec sa maison-mère sur les créneaux de vol déjà attribués. Le principe serait le même en France, où Turkish Airlines dessert Paris-CDG, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice et Toulouse.

aj turkish airlines a330 290x217De l’autre côté de l’Atlantique, la compagnie de Star Alliance pourrait annoncer une nouvelle liaison vers le Mexique en mai 2016. Selon le CEO de l’aéroport de Cancun Jesus Almaguer interrogé par Reportur.com, cette route a été négociée depuis deux ans « après des rumeurs concernant l’arrivée d’Emirates Airlines et Qatar Airways » (aucune ne se pose au Mexique à ce jour). Il n’a donné aucun détail sur la route à part « un vol par semaine », et Turkish Airlines n’a fait aucun commentaire. Elle ne dispose vers le Mexique que de vols en partage de codes avec United Airlines depuis les Etats-Unis, où elle dessert neuf aéroports. Dans le reste des Amériques, elle se pose en Argentine (Buenos Aires), au Brésil (Sao Paulo) et au Canada (Montréal et Toronto).

A noter enfin que Turkish Airlines vient de signer un accord de partage de codes avec Philippine Airlines : cette dernière peut désormais vendre sous code PR la route entre Istanbul et Manille-Ninoy Aquino inaugurée en avril par Turkish Airlines, qui en échange peut proposer sous code TK les liaisons entre Manille et Cebu ou Davao